Enquête les services des Aide à domicile pour les retraités

Mis à jour le 31/01/2018

Afin de soulager le quotidien des personnes âgées dépendantes, les caisses de retraite (la Carsat, la MSA et le RSI) leur proposent un soutien financier pour bénéficier d'une aide à domicile. A la MSA d'Alsace, ce coût représente plus de 600 000 € chaque année. Afin de veiller à la qualité du service rendu par les prestataires qu'elles financent, elles ont mené l'enquête. C'est Evadopa, association créée par les caisses de retraite pour évaluer les besoins des seniors sur le territoire, qui s'est chargée de sa réalisation. 200 retraités ont ainsi été interrogés.

S'assurer de la qualité du service rendu aux retraités

 
L'objectif de cette enquête est de s'assurer que l'aide offerte par les caisses de retraite permet bien de financer une prestation de service de qualité. Comme le souligne Sylviane Fargeon, directrice adjointe de la MSA d'Alsace en charge de l'Action sanitaire et sociale : « Ces aides représentent une somme importante chaque année. Par ailleurs, nous devons aussi être vigilants car les interventions peuvent avoir lieu auprès de personnes fragiles. Nous sommes donc attentifs à ce que les prestations fournies soient à la hauteur des coûts engagés ». Cette enquête a donc pour objectif d'identifier d'éventuels abus de la part des structures de services et de protéger les personnes âgées, notamment les plus vulnérables face à certaines pratiques commerciales.
 
 

La majorité des personnes interrogées se disent satisfaites de la prestation

 
Les résultats de l'enquête sont plutôt rassurants et aucune dérive majeure n'a été identifiée. Les principales critiques portent sur les retards de l'aide à domicile et sur son comportement. 
Par ailleurs, un tiers des bénéficiaires a dû faire une réclamation portant soit sur l'intervenant, soit sur la facture, soit sur l'offre de services.
 
Rien d'alarmant ni de scandaleux, mais des améliorations sont tout de même possibles. Les caisses de retraite tiennent à rappeler que si elles financent en partie la prestation, les personnes âgées et leurs proches doivent rester vigilants et maîtres de leur prestation.
 
 

Ne pas hésiter à faire jouer la concurrence, notamment en demandant un devis avant de s'engager

 
Les caisses de retraite rappellent que, même si le service est financé en partie, les bénéficiaires gardent le choix du prestataire. Ils peuvent en changer s'ils n'en sont pas pleinement satisfaits. De même, ils doivent alerter sur les éventuels abus (absences non prises en compte, retards récurrents, pauses prolongées...). D'une part, parce qu'en tant que client, ils sont en droit d'exiger la réalisation en bonne et due forme de la prestation. D'autre part, parce qu'il n'est pas acceptable de financer des heures non travaillées.
Il est également important de rester conscient du coût d'une aide à domicile. Ainsi, l'enquête révèle que le tarif n'est pour aucun des seniors interrogé un critère de choix du prestataire. Plus de la moitié  ne connaissent pas le tarif d'une heure d'aide à domicile et n'ont finalement conscience que du montant restant à leur charge. 
Enfin, 15% des enquêtés disent avoir été sollicités en fin d'année par leur prestataire pour des dons qu'ils peuvent déclarer aux impôts. Les caisses de retraite insistent sur le fait qu'il n'y a aucune obligation à y donner suite. Elles les mettent en garde, ainsi que leurs proches, sur toutes pratiques visant à profiter de la vulnérabilité et de la crédulité des plus âgées.
 
 
ATTENTION : La participation aux demandes de dons et aux jeux concours doit rester libre et facultative
 
Les caisses de retraite ont noté que des associations d'aide à domicile sollicitent des dons auprès des personnes âgées. Cette démarche peut aussi se dérouler sous la forme de jeu concours ou de tombola.
Toute association a le droit de demander des aides à ses adhérents. Il faut toutefois rappeler que les dons sont une libre démarche de chaque personne. Il en est de même pour la participation aux tombolas et autres manifestations payantes au moment de Noël.
 
 
 
Vous pouvez obtenir la plaquette d'information en envoyant un mail à actionsociale.blf@alsace.msa.fr