Mieux connaître la thyroïde et ses pathologies

Mis à jour le 20/02/2019

Un français sur 10 est concerné par une maladie thyroïdienne en France. Comment savoir si on en souffre ? Quels sont les symptômes ? Comment pose-t-on le diagnostic et quelles conséquences au quotidien ? C’est à toutes ces questions que le professeur Jean-Louis Schlienger a répondu dans le cadre de la conférence organisée par les élus de l’échelon de Drulingen le 4 octobre dernier.

La thyroïde, glande en forme de papillon située à la base du cou, produit des hormones essentielles au bon fonctionnement de nos organes. Mais il arrive parfois que ce chef d’orchestre déraille en imposant un rythme trop lent ou trop rapide à l’organisme. 

De l’hyper-thyroïdie à l’hypo-thyroïdie, en passant par le cancer et autres pathologies, le professeur Jean-Louis Schlienger, chef de service en retraite des Hôpitaux universitaires de Strasbourg a pu établir un tour d’horizon complet devant les quelque 150 participants. Il n’a pas esquivé les polémiques liées au Levothyrox et a répondu sans concession à toutes les questions de l’auditoire que ce soit sur les causes de la chute des cheveux, sur les effets sur l’humeur et l’activité au quotidien ou sur les divers choix thérapeutiques.

Une action menée en partenariat avec l’association Alsace Cardio.