Christophe Arnold, une forte capacité d’écoute, une soif de connaissances

Mis à jour le 09/02/2021

« Par nos décisions, nous pouvons faire vivre concrètement l'esprit de solidarité, valeur fondatrice de la MSA ». Découvrez le portrait de Christophe Arnold, membre du 2e collège du canton de Soultz/Mulhouse.

Comment vous décririez-vous ?

Je suis une personne engagée, ouverte et bienveillante avec une forte capacité d'écoute pour trouver des solutions basées sur l'équité, l'application des règles et le respect de la personne. 


Que représente la MSA pour vous ? 

Après deux mandats d'élu cantonal, j'ai présenté ma candidature au poste d'administrateur pour enrichir mes connaissances, donner de mon temps au service des préoccupations des adhérents de la MSA et pour faire aboutir des projets dans le respect de la démocratie sociale.


Pourquoi avoir postulé comme administrateur ? 

J'ai eu l'opportunité d'intégrer les commissions qui répondent au mieux à mon profil, notamment la commission de recours amiable et la commission filières. Par nos décisions, nous pouvons faire vivre concrètement l'esprit de solidarité, valeur fondatrice de la MSA.  Je découvre avec beaucoup de satisfaction le domaine des MARPA /MASA avec des équipes de MSA motivées et disponibles pour m'accompagner dans ce nouveau rôle.


Avec votre nouveau rôle, quelles sont les missions et valeurs qui vous tiennent à cœur  ?

La MSA représente un modèle de protection sociale unique par sa proximité géographique et humaine en mettant au cœur de ses dispositifs l'accompagnement des plus fragiles. Au sein de la MSA d'Alsace il existe une grande cohésion entre l'action des élus et le personnel salarié. 

 

Un mot pour finir ?

Malgré de nombreuses contraintes budgétaires et législatives, je m'engagerai afin que ce modèle de protection sociale garde son indépendance pour pérenniser le "guichet unique " et répondre ainsi aux spécificités du monde agricole. 
 
Crédit photo : © Benjamin Hincker