Katia Brehm, une administratrice tournée vers les relations humaines

Mis à jour le 17/02/2021

« La MSA propose toute une palette d’aides et favorise le lien social, mais peu d’adhérents en ont conscience alors que ces aides pourraient leur être bénéfiques ». À la rencontre de Katia Brehm, membre du 1er collège du canton de Drulingen/Saverne.

Comment vous décririez-vous ?

Je suis une femme investie qui vit à 200 % et qui va toujours au bout de ce que j’entreprends. 


Que représente la MSA pour vous ? 

Pour moi, la MSA a été un véritable lieu d’échanges et un soutien dans les moments difficiles. 


Pourquoi avoir postulé comme administratrice ? 

J’ai souhaité me présenter comme administratrice pour l’aspect humain et par conviction. La MSA propose toute une palette d’aides et favorise le lien social, mais peu d’adhérents en ont conscience alors que ces aides pourraient leur être bénéfiques. En rencontrant les adhérents de la MSA, qui sont parfois même nos voisins, on comprend leurs attentes, leurs envies pour mieux les faire remonter.


Avec votre nouveau rôle, quelles sont les missions et valeurs qui vous tiennent à cœur ?

En devenant administratrice, je souhaite m’ouvrir sur l’extérieur, m’impliquer et faire connaître autour de moi les possibilités qui s’ouvrent aux adhérents. Qu’ils soient exploitants, employeurs ou salariés.
 

Un mot pour finir ?

Pour finir, en tant qu’élue, je suis un relais, l’un des maillons d’une grande chaîne qui permet de faire le lien entre la MSA et les ressortissants agricoles. Nous construisons du lien social au quotidien en animant et mettant en place des projets. C’est une chance d’avoir un régime qui le permet. Ce n’est pas le travail d’une seule personne, mais de toute une équipe, qui agit en complémentarité. Ensemble nous faisons avancer les choses !  
 
Crédit photo : © Benjamin Hincker